Les keynotes et intervenants

Découvrez les keynotes et intervenants de l’événément :

Et d’autres à venir… !

Focus sur les ateliers techniques !

Les objectifs extrêmement concrets de l’empreinte carbone du secteur aéronautique mondial est fixé à la neutralité dès 2050, sur fond de croissance significative du trafic aérien ! L’enjeu est de taille ! Et nécessitera de réinventer l’aviation comme nos « pères » ont su le faire pour chacun des chapitres de l’histoire aéronautique. Si rien n’est fait, les émissions mondiales de l’aviation doubleront à horizon 2050 par rapport à aujourd’hui, passant de 1 à 2 milliards de tonnes de CO2.

Depuis les débuts de l’aviation commerciale, les innovations technologiques ont permis de réduire de 80% l’empreinte carbone par passager et par kilomètre parcouru ! Ce levier technologique continuera à participer à l’atteinte de la neutralité carbone mais restera très insuffisant.

Le recours à de nouvelles sources d’énergie de propulsion (SAF, e-Fuels, H2) représentera l’axe majeur de la transformation de l’aviation. Il contribuera à plus de 50% des gains !

Avec la participation de : Marc BAGURResponsable développement – CATIE , Charles SUDRYChef de Projet Réalité Augmentée – Dassault Aviation, Lionnel JOUSSEMET CEO – Diota, Gérard RUSSOConseiller de la Direction Générale – Nexteam Group, Vincent VAN STEENBERGENCEO – ThinkDeep AI, Frédéric BOBOTSmart Manufacturing Leader – Eramet et Eric CARIOUDirecteur Général – UWINLOC.

La transformation industrielle, digitale et verte de notre tissu industriel est une étape nécessaire pour maintenir et renforcer l’attractivité de nos territoires et de notre industrie. Améliorer sa compétitivité, sa connectivité, sa compatibilité numérique avec ses clients est obligatoire si l’on veut prospérer dans notre filière. C’est tout l’objet de cet atelier dont la vocation est d’inspirer des décisions de transformations à nos dirigeants d’entreprises.

Après une découverte inspirante des dernières tendances sociales, environnementales et technologiques qui vont modeler nos Usines dans un futur proche, nous vous présenterons des opportunités régionales pour vous aider à accélérer votre développement (plateformes PROPULS et PAD’OCC) ainsi qu’une opportunité européenne (Projet Sure 5.0). Enfin, vous pourrez interagir avec des offreurs de solutions et des entreprises qui ont mené des actions concrètes de transformations réussies, à l’aide de briques technologiques complémentaires, et qui vous feront part de leurs témoignages.

Avec la participation de : Christophe LOCHOTHead of Group – Overall Systems Architect – Systems Electrification Lead Architect – Airbus, Jean François RIDEAUMarketing, Partnership and Institution Relationship Manager – Safran Electrical & Power, Thibault BADIVIACofounder & CCO – Ascendance Flight Technologies, Eric MOREAUAutomotive & Discrete Group | Exagan |Product & Applications Director – STMicro, Francis DUPOUY – Directeur Général – SERMA Technologies et Jean-Paul Berger – Directeur Technique et Stratégique Produit – Thales AVS France.

L’adage qui consiste à dire que la meilleure façon de réduire notre empreinte carbone est de limiter notre consommation, doit devenir la ligne directrice des « Systèmes Embarqués Intelligents et Communicants » de demain.

Comment faire mieux avec moins ? En s’appuyant sur les ruptures technologiques actuelles et futures ?

Que ce soit pour les plateformes destinées aux nouvelles mobilités, aux nouveaux usages ou à l’exploration de l’espace, les Systèmes Embarqués ont pour ambition de permettre l’atteinte des objectifs de sobriété énergétique en étant plus intégrés, plus efficaces et en maitrisant l’énergie embarquée pour toujours plus de sécurité. « Smart Grid » en résumé.

Dans la continuité des programmes lancés depuis les années 2010, de nouveaux programmes régionaux, nationaux et européens sont lancés dans le cadre du Green Deal visant à atteindre les objectifs de réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre d’ici 2030 (« France 2030 » et « Fit For 55 ») et de neutralité carbone en 2050 (Déclaration de Toulouse du 04 février 2022). Cette dynamique est une formidable opportunité à saisir pour l’ensemble des acteurs de notre écosystème.

Avec la participation de : Emmanuel BEJANIN Directeur régional délégué Nouvelle-Aquitaine – ADEME, Cécile JUILLARD GOLLERHead of Environmental Affairs – AURA AERO, Guillaume FOURAGE –  Chef de projets composites – COMPOSITADOUR, Julien-Maxime MARANONGérant – ECOMICRO et Olivier CIVILCo-fondateur – PLAXTIL.

En opposition au modèle linéaire extraction-production-utilisation-élimination, une économie fondée sur le modèle circulaire répond aux enjeux de préservation des ressources et de limitation de l’impact environnemental, dans l’objectif d’une industrie durable.

Pour s’inscrire dans cette nouvelle dynamique, les acteurs du territoire développent de nouvelles initiatives inspirantes et des solutions de recyclage innovantes, permettant aux industries aéronautique, drones et spatial de s’engager pleinement dans le virage aérien de l’économie circulaire.

Toute la chaine de valeur peut ainsi agir sur le cycle de vie du produit, de sa conception à la création d’une seconde vie.

La prise en compte du critère environnemental et le développement de nos actions contribueront à l’implication de notre écosystème dans ce nouveau modèle économique, omniprésent dans le ciel de 2030.

Lumière sur les tables rondes

Il est temps de vous dévoiler la programmation des tables rondes centrées sur les défis de la filière dans le cadre du Forum by Aerospace Valley !

  • MERCREDI 8 JUIN :

Expérimentation d’aujourd’hui, seront-ils une réalité en 2030 notamment dans des contextes de mobilité urbaine ou péri-urbaine ?

Avec une règlementation prévue à horizon de 2025, projetons nous dans ce que sera notre ciel européen : Drone livreur de sushis ? Drone cargo remplaçant les camions ? Drone taxi ou VTC ? c’est à vous d’en juger lors de cette table ronde qui mettra en lumière les 4 éléments structurants suivants : le marché (modèle économique et potentialités), les briques technologiques et verrous associés, les aspects règlementaires et l’acceptabilité sociétale.

  • JEUDI 9 JUIN :

L’écosystème spatial national est secoué par la révolution du NewSpace, par le retour du vol habité, de la conquête de la lune et par les formidables prévisions de croissance du secteur. Les acteurs se multiplient, le champ des applications parait infini. Comment conserver la place de leader de la France et du Grand Sud-Ouest à échéance 2030 ? De quels modèles économiques, structures industrielles, technologies et compétences avons-nous besoin pour relever ce défi ? Les intervenants de notre table ronde, acteurs privés et publics, tenteront de répondre à ces questions et partagerons leurs projections pour 2030.

Le Ciel et l’Espace de 2030 seront aussi un théâtre d’opérations militaires. L’actualité montre malheureusement combien les composantes spatiales, aériennes et de dissuasion sont nécessaires au maintien de la paix. Nos experts représentant les principaux programmes militaires spatiaux et aériens se confronteront aux hypothèses de la RED TEAM et débattront des technologies actuelles et futures qui assurent la souveraineté française et européenne.

Les représentants des régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine et des filières nationales présenteront leurs visions de l’impact du plan national France 2030 en régions.

Cet impact sera mis en perspective avec les politiques régionales de ces deux territoires.

  • VENDREDI 10 JUIN :

Le paysage aéronautique a connu une crise sans précédent entrainant des réorganisations et restructurations qui ont et vont durablement modifier l’écosystème.

Les enjeux industriels, de montée en cadence, de continuité numérique, d’innovations technologiques, de consolidation et d’acquisition de nouvelles compétences, de nouveaux usages sont les défis que nos membres se doivent de relever pour faire face à l’objectif ultime de l’aviation de demain : le transport aérien décarboné.

Notre panel d’experts nous permettra de mieux comprendre les conditions de succès pour rester les leaders de l’aéronautique de 2030.